Comprendre le système de raccordement électrique de la climatisation

Réseau d’air, réseau de réfrigération, réseau d’eau, réseau électrique…

Le fonctionnement et les circuits de la climatisation ne sont pas du tout simples à comprendre.
En particulier le raccordement électrique d'un climatiseur.

Comment faire le branchement électrique clim réversible ?
Le raccordement électrique clim doit-il être confié à un pro ? 
Quel moteur électrique choisir pour son climatiseur ?

Notre avis sur la partie la plus technique de la climatisation.

raccordement électrique clim (4)

Les bases du raccordement électrique de climatiseur

raccordement électrique clim (2)

Quels sont les différents circuits électriques présents dans une maison ?

Les circuits électriques sont essentiels à n’imorte quelle maison ayant le confort moderne.
Les appareils électriques sont toujours plus nombreux, plus puissants, et les normes électriques plus drastiques.

Chaque type d’installation répond à des circuits différents et une réglementation différente.

En construction comme en rénovation, on distingue les principaux types de circuits électriques domestiques suivants :

  • Les prises de courant classiques (16A) : encastrées ou saillantes, elles servent à brancher le petit appareillage, par un schéma électrique en parallèle ou en dérivation.
  • Les circuits spécialisés (20 à32 A) : pour les appareils qui ont besoin de plus d’intensité. Gros électroménager
  • Les circuits pour interrupteurs / éclairage

Le circuit de climatisation est un circuit dédié.

Puis-je brancher ma clim sur une prise électrique classique ?

NON ! Votre appareil doit bénéficier d'une protection au niveau du tableau électrique et doit donc être alimenté par un circuit dédié protégé au tableau électrique par un disjoncteur de 16 A et un différentiel de 30 mA.


Le choix de l'alimentation électrique dépend de la puissance du climatiseur : consultez la notice du constructeur pour être sûr de dimensionner votre installation de manière suffisante. 


Prévoyez une source de courant exclusive pour le climatiseur ainsi qu’un interrupteur qui déconnecte tous les pôles et ayant une séparation de contact d’au moins 3 mm.

Les dangers de l’électricité : pourquoi passer par un professionnel pour son système électrique ?

electricien pose clim

Les dangers liés à une installation électrique défaillante sont :


  • accidents domestiques
  • appareillages endommagés
  • coupures de courant
  • court circuits
  • dysfonctionnements
  • électrocution
  • incendie
  • mise en danger de la vie d’autrui
  • refus de prise en charge d’assurance ou de sinstre
  • responsabilité en cas d’accident à un tiers (y compris pénale)
  • surconsommation


L’erreur la plus courante que font les installateurs amateurs est de brancher trop d’appareils ou un appareil trop puissant sur un même point d’alimentation. Cela crée une surcharge électrique et le circuit disjoncte (dans le meilleur des cas!)


Les appareils peuvent griller (fin de garantie et refus de prise en charge du sinistre).Les multiprises sont la source de nombreux feux d’origine électrique à cause de la surchauffe.

De même, les branchements de circuits électriques « faits maison » sont parfois la scène de fils ou câbles laissés dénudés et exposés, ou non reliés à la terre. L’électrocution peut être mortelle dans certains cas, en particuliers avec les enfants et personnes fragiles, ou si un fil électrique entre en contact avec de l’eau (salle de bain, cuisine…)

Demandez de l'aide à un professionnel pour la pose de votre climatiseur


Si les indices IP indiquent les normes électriques pour le matériel en sortie d’usine, c’est l’électricien installateur qui est responsable de l’installation en bonne et due forme et aux normes de votre climatisation.

Un électricien est formé et diplômé pour réaliser correctement son travail dans les normes de sécurité en vigueur. Il ou elle dispose de toutes les qualifications et compétences nécessaires. Sa connaissances des normes électriques (NF C 15-100 ) qui évoluent souvent et rapidement est une responsabilité professionnelle.

Passer par un pro vous assure et vous garantit (pour vous même comme aux yeux de votre assureur) d’avoir une installation électrique fiable et sécurisée dans votre logement.


En passant par un électricien vous pourrez profiter des aides de l’État.

Les étapes d'installation de l'électricité pour sa clim

  1. 1
    Vérifiez les câbles et assurez-vous qu’ils correspondent au schéma électrique.
    Vérifiez que les câbles soient solidement fixés, sans tension externe (poids, distance…)
    Assurez vous du raccordement à un connecteur (fil de terre).
    Vérifiez la norme et réglementations électrique nationales en cours.
  2. 2
    Déposez le panneau qui protège le tableau électrique de votre climatisation.
  3. 3
    Branchez les câbles de connexion aux bornes.
    Isolez les cordons non gainés.
  4. 4
    Raccordez correctement la ligne de terre selon les normes techniques applicables.
  5. 5
    Après avoir raccordé le tuyau de réfrigérant, les câbles d’interconnexion des unités et le tuyau d’évacuation, recouvrez-les d’un ruban de finition et fixez-les au mur avec des supports disponibles ou leurs équivalents.
  6. 6
    Procédez à un essai de fonctionnement en mettant le disjoncteur sous tension au moins 12 heures avant de commencer. Vérifiez les points suivants :
    • Que tous les tuyaux sont solidement raccordés sans fuite.
    • Que la soupape est ouverte.

Le nettoyage et l’entretien des unités intérieure/ extérieure sont fortement recommandés chaque année.

raccordement électrique clim (9)

Mises en garde

  • N’utilisez que les colliers de serrage fournis avec le produit.
  • Veillez à ne pas endommager pas les isolants des fils. Assurez vous que les trous de passage des câbles soient toujours suffisamment larges pour le diamètre du câble.
  • Bridez vos câbles intérieur/extérieur afin qu’ils ne se touchent pas.
  • Vérifiez toujours deux fois le numéro de bornage sur le schéma de climatisation.

Comment connecter une clim au réseau électrique ? 

Si vous n'êtes pas formé à la pose de climatisation, faites appel à un professionnel de l'installation de systèmes de climatisation : c'est la seule garantie que vous aurez que votre équipement sera bien installé et votre habitation bien assurée !

Comment lire un schéma électrique ?

comment lire un schema electrique

Pour qui n’est pas un électricien qualifié, il peut être difficile de lire un schéma électrique.

On distingue le schéma électrique simple unifilaire du schéma électrique multifilaire (schéma de puissance et de commande).

Sur tout schéma électrique, des symboles indiquent la puissance, la commande et les conducteurs numérotés d’ouverture et de fermeture d’un circuit.

Généralement, les bornes sont repérées par des chiffres.
Les schémas utilisent des symboles ou des lettres pour désigner les éléments suivants :

Symbole ou lettre

Élément correspondant

M

Moteur

B

Transducteur

C

Condensateur

F

Protection

G

Générateur / Alimentation

H

Signalisation

K

Relais / Conducteur

KA

Relais automatisme

KM

Contacteurs principaux

P

Appareil de mesure

Q

Protection

R

Résistance

S

Appareil de commande

T

Transformateur

TH

Thermostat

U

Convertisseur

X

Bornier

Y

Vanne électrique

L'Indice de Protection (IP) du climatiseur

L’Indice de Protection, ou classe IP, aussi connu sous le sigle « IP » (« International Protection ») désigne les exigences de sécurité et de protection des personnes relatives à un équipement électrique.

Cet indice réglementaire est un code normalisé qui définit la protection d’un appareil contre l’eau (étanchéité) et la poussière (usage extérieur), qui pourraient occasionner des dysfonctionnements importants, voire des accidents domestiques.

L’indice IP est décomposé en 2 chiffres.

Par définition, plus le chiffre est élevé, meilleure est la protection.

C’est la Commission Électrotechnique Internationale qui attribue l’IP d’un matériel qui sort de chez le fabricant. L’électricien qualifié et labellisé sera ensuite responsable que l’IP est bien assuré lors de son installation en place (norme NF EN 60529).

1er chiffre :  protection contre la pénétration des corps solides

2e chiffre :  protection contre la pénétration des corps liquides

0 : Pas de protection
1 : ne permet pas le passage d’un corps de 50 mm de diamètre (main)
2 : e permet pas le passage d'un objet de 12,5 mm (doigt)
3 : ne permet pas le passage d’un corps étrangers de plus de 2,5 mm de diamètre.
4 : ne permet pas le passage d'un corps de 1 mm d'épaisseur.
5 : Indice de protection contre la poussière
6 : ne laisse passer aucune poussière (type talc en suspension)

0 : Pas de protection
1 : protection contre les chutes verticales d’eau (condensation, fuites ponctuelles) en intérieur
2 : protection contre les projections d'eau sous un angle jusqu’à 15°.
3 : étanchéité contre l'eau (pluie) avec un angle maximal de 60°.
4 : protection contre les projections d'eau sous un angle jusqu’à 180° dans toutes les directions (forte pluie, arrosage)
5 : protection contre les jets d'eau de toutes directions par un jet de 12,5L minute
6 : protection contre les jets très puissants
7-8: immersions ponctuelles pour l'IP 7(1m de profondeur max ,30 mn)ou prolongée pour l'IP 8.

Sécurité du climatiseur : importance de la  mise à la terre

raccordement électrique clim (10)

En électricité, ce qu’on appelle « mise à la terre » se réfère au rôle essentiel du contacteur, ou prise de terre.

Le contacteur :

  • sécurise l’installation électrique contre tout risque d’électrocution (défaut d’isolement des fils)
  • réduit les « fuites électriques » ou champs électriques émis par les différents appareils électriques présents dans les habitations.

 La prise de terre doit avoir une résistance maximale de 100 ohms.

On appelle Loi d’Ohm (1827) la loi de physique qui lie l'intensité du courant électrique à la tension entre deux bornes et permet de mesurer leur résistance électrique.
Soit R (résistance en ohms) = U (tension en volts) / I (intensité du courant en ampères)

La prise de terre est obligatoire dans toutes les pièces pour toutes les constructions et modifications/rénovations, avec un disjoncteur différentiel de 30 mA.

Si certaines de vos pièces ne sont pas équipées de prise de terre, vous devez faire appel à un électricien pour mettre aux normes votre habitation.

À noter que certains appareils électriques ou électroménagers (c’est le cas des climatiseurs, des frigos, des lave-linges…) sont d'office vendus équipés d'une prise de terre. Cependant la prise de terre n'est pas obligatoire sur le petit électroménager. 

Pourquoi le climatiseur a-t-il une prise de terre ? 

La mise à la terre permet d’établir un contact permanent entre la masse terrestre et la masse métallique d'une installation électrique, associée à un disjoncteur différentiel. Les fuites électriques sont ainsi évacuées et absorbées par le sol et le disjoncteur coupe le secteur en cas d'anomalie. À défaut de contacteur, toute personne devient conductrice et court le risque de s’électrocuter.

Les régimes de neutre

Outre la mise à la terre d’une climatisation, le régime de neutre d'une l'installation rend l’énergie disponible, de manière sécurisée et continue.

Chaque régime de neutre est défini par 3 lettres :

1e lettre

2e lettre

3e lettre (uniquement pour le régime TN-)

Type de raccordement du neutre de l'alimentation par rapport à la terre.
T : Liaison avec la terre .
I : Isolation par rapport à la terre ou liaison avec la terre par une impédance.

Type de raccordement des masses de l’installation par rapport à la terre.
T : Masses reliées à la terre.
N : Masses reliées au neutre lui-même relié à la terre.

(C) : Les conducteurs de protection PE et de neutre N sont confondus .
(S) : Les conducteurs PE et de neutre N sont séparés.

Demandez de l'aide à un professionnel pour la pose de votre climatiseur

Les moteurs électriques utilisés en climatisation

Les moteurs des systèmes de climatisation et de réfrigération affichent des performances et coûts de fonctionnement variables selon leur technologie.

Par exemple les moteurs asynchrones triphasés et les moteurs EC à commutation électronique sont de plus en plus employés (ventilation ou extraction) et permettent de contrôler la pression de condensation des installations produisant du froid.

Voici les principaux types de moteurs de climatiseurs et leurs principales caractéristiques :

Moteurs à commutation électronique (EC) : permettent de faire fonctionner un moteur à courant continu de type brushless à partir d’une source de courant alternatif. Ce sont des moteurs synchrones employés pour les ventilateurs de condenseur, d’évaporateur, d’extracteur car le couple de ces moteurs est assez faible. Auto régulés et adaptant la vitesse du moteur aux besoins, ces moteurs sont économiquement plus intéressants et ils sont conformes à la directive européenne d’éco-construction.

Ce qui compose un moteur de clim

  • Démarreurs et variateurs 
  • Convertisseurs de fréquence
  • Conducteurs, ou câbles : pour transporter l’électricité d’un émetteur vers un récepteur. Pour déterminer le type de câble à utiliser, on recours à un abaque (calcul qui permet une estimation rapide mais nécessite d’autres paramètres). Pour différencier les câbles, un ensemble de code sous forme de lettres et de chiffres est utilisé, défini par deux normes (française : UTE code U et européenne CENELEC code H).
  • Organes de protection électrique : fusibles, sectionneurs, disjoncteurs magnétothermique (protection des biens, ou « coupe-circuit ») ou disjoncteurs différentiels (protection des personnes au Tableau Général Basse Tension) , relais thermique.

Qu’est-ce qu’un moteur asynchrone triphasé et pourquoi est il préférable dans un climatiseur ?

moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé est utilisé en climatisation pour sa fiabilité, sa robustesse et ses faibles exigences d’entretien.

La partie fixe (stator) est logée dans un coffret acier et la partie mobile (rotor) est bobinée ou à cage.

Le rotor tourne grâce aux champs magnétiques produits par des tensions alternatives. Les trois enroulements contenus dans le stator dépendent de champs magnétiques indépendants et déphasés (triphasés).

La vitesse du champ magnétique du stator sera toujours supérieure à celle du rotor.
Les deux vitesses ne peuvent être synchrones.

Le moteur asynchrone peut être alimenté en triphasé ou en monophasé.

La vitesse réelle d'un moteur asynchrone est égale à la vitesse de synchronisme moins le glissement (différence entre la vitesse du champ magnétique et la vitesse angulaire du moteur c'est-à-dire à la vitesse réelle du moteur, soir de 2 à 5%).

Pour déterminer la puissance d'un moteur de clim, on distingue la puissance absorbée (
puissance électrique transformée en puissance mécanique) et la puissance utile (puissance directement utilisable.
Le véritable rendement du moteur sera donné par le rapport entre la puissance utile et la puissance absorbée.


Rendement = (puissance utile) / (puissance absorbée)

Fonctionnement des variateurs de fréquence 

Les installations de climatisation sont majoritairement des installations à moteurs. Un moteur de ventilation et parfois un moteur de réfrigération et/ou de chauffage.

La régulation de vitesse de ces moteurs est indispensable à la limitation des dépenses d’énergie. Et pour réguler cette vitesse on agit sur la réduction de fréquence, grâce à des variateurs de fréquence électrique pour climatisation.

Un variateur est composé de : un redresseur (pour transformer la tension alternative en tension continue), un circuit intermédiaire de bobines et de condensateurs (pour stocker l’énergie et réduire les parasites), un onduleur (pour recréer un courant alternatif triphasé) et enfin un circuit de commande (pour calculer et piloter l’onduleur).

La vitesse des moteurs asynchrones triphasés est donnée par le variateur qui va donner du courant à amplitude et à fréquence variable tout en maintenant une tension constante.

Relais thermiques de climatiseurs

Les relais thermiques protègent les moteurs électriques des climatiseurs contre les surintensités qui engendreraient une surchauffe du moteur et un moteur qui « grille ».

La surintensité d’un climatiseur peut être due à :

  • une baisse de tension
  • une surcharge mécanique 
  • un fonctionnement sur deux phase (les climatiseurs sont triphasés)
  • un surdébit
  • une surcouple 
  • un redémarrage trop fréquent

Le relais thermique permet donc la chauffe rapide d’un moteur froid en démarrage en imposant un temps de coupure plus long si la température du moteur montait trop.

Il se déclenche selon des paramètres de courant nominal du récepteur (intensité plaquée au moteur), de la plage de réglage de l'intensité et de la classe de déclenchement (classes 10, 20 et 30 correspondant à 10s, 20s et 30s .)

Un relais thermique doit être réglé sur l'intensité maximale que peut supporter le moteur dans des conditions normales d'utilisation.

Qu’est-ce qu’un relais de surchauffe compresseur (Kriwan) ? 

Du nom de son fabriquant, le « relais Kriwan » protège les enroulements contre toute surchauffe. C’est un complément aux autres disjoncteurs dans les compresseurs frigorifiques.

Il utilise des thermistances, ou sondes PTC, placées au sein des enroulements du moteur électrique, raccordées au système de détection électronique intégré dans le boîtier de raccordement du compresseur. En cas de surchauffe la chaîne de télécommande arrête le compresseur et permet aussi de signaler le défaut.

relais surchauffe

Vous avez un projet de climatisation ?

Trouvez et comparez plusieurs professionnels gratuitement. Déjà plus de 2200 demandes réalisées.

Trouvez les meilleurs tarifs pour votre clim