Guide d’installation et de mise en service de la climatisation

Le guide par étapes de l'installation de climatisation, la mise en service et les précautions à respecter.

En bonus : les tarifs de pose d'un climatiseur et comment installer un climatiseur.

installation d'une clim

Avant d’installer votre climatisation

Les démarches administratives

Dans le cas d’une climatisation mobile (monobloc), vous n’aurez besoin de faire aucune démarche avant d’installer votre climatisation.

Cependant, les autres types de climatisation possèdent une unité extérieure.

Dans ce cas l’installation de la climatisation fait l’objet d’une déclaration de travaux en mairie. Tout simplement parce que la pose d’un bloc extérieur constitue une modification de façade, et que les règles d’urbanisme s’appliquent.

Que vous ayez à faire une installation de climatisation en maison individuelle, une
installation de climatisation en appartement ou une pose de climatisation sur toiture, vous serez dans des cas de figure réglementaires très différents.

Selon votre position géographique, les distances à respecter et exigences d’urbanisme sont très variables.

Consultez votre PLU en mairie avant d’entamer les travaux.

Attention

Si vous êtes locataire vous aurez besoin de l’autorisation écrite du propriétaire.
Si vous êtes copropriétaire ou en habitat collectif (immeuble) vous aurez besoin de l’accord de l’Assemblée générale.


Une pose de climatisation sans autorisation vous expose à une obligation de retrait, voire à une expulsion.

Importance du bilan thermique

installation de climatisation (7)

Toute personne désireuse d’installer une climatisation devrait préalablement faire réaliser un bilan thermique par un frigoriste ou un climaticien qualifié. 

Pourquoi ? Pour choisir la technologie la mieux adaptée (puissance, énergie, climatiseur ou pompe à chaleur…) d’une part, mais surtout parce que cette étude vous dira si votre maison est une passoire thermique et s’il faut procéder à une isolation de votre habitat avant d’installer une climatisation.

En chauffage comme en refroidissement, si l’air climatisé s’échappe par les ponts thermiques, vous dépenserez beaucoup d’argent pour peu de résultats…

Le bilan thermique prend en compte :

  • Le volume à climatiser
  • Le climat
  • La surface de vitrages
  • L’exposition
  • L’isolation
  • Le type de toit
  • La ventilation

Le bilan thermique n’est pas obligatoire, mais c’est un petit investissement qui vous permettra d’économiser de grosses dépenses en installation sous ou surdimensionnée et en consommation d’énergie.

Qu’est-ce qu’une installation de climatisation gainable multizone ?

climatisation multizone

La climatisation gainable est une climatisation centralisée : elle est pilotée globalement et il n’est pas possible de régler différemment température/humidité/ventilation dépendamment de chaque pièce. Même si de minimes réglages locaux sont possibles depuis les unités intérieures.

Certaines marques, comme LG ou Mitsubishi, ont mis au point des systèmes de climatisation gainable multizones (aussi appelées climatisation par zonification ou encore zoning) : il s’agit d’une climatisation résidentielle qui permet de contrôler la température de votre maison pièce par pièce.

Vous pouvez par exemple chauffer une pièce… pendant que vous en climatisez une autre, à partir du même réseau de climatisation gainable réversible. Le confort thermique est ainsi optimisé, et la consommation énergétique diminue.

Comment piloter une climatisation multizone ?

La climatisation multizone alloue un thermostat à chaque pièce et un plénum multizones. Le plénum permet de réguler les débits d’air et la température en fonction de la charge thermique (exposition, isolation, etc) de chaque pièce.

La climatisation gainable en zoning est pilotée par une télécommande centralisée et une télécommande simplifiée avec paramétrages avancés pour chaque pièce.

Il est également possible de piloter une climatisation multizone via smartphone et à distance, grâce à l’application mise au point par le fabricant, Alexa ou Google.

Le zoning peut permettre une économie annuelle d’énergie de l’ordre de 15 à 20 %. Il est compatible Maisons BBC.

Guide d’installation de climatisation, étape par étape

Trouver un installateur de climatisation

installation de climatisation étape

Vous avez le droit d’installer seul votre climatisation, mais pour la mettre en service l’intervention d’un pro est obligatoire.

  1. 1
    La climatisation, qu’il s’agisse d’un climatiseur classique, d’une climatisation réversible ou d’une pompe à chaleur, est une technologie complexe.

    Ces systèmes allient électrique, électronique, frigorifique et géothermique. Il faut donc avoir des connaissances approfondies en électricité, en plomberie et fluides frigorifiques, ainsi que de bonnes connaissances architecturales, pour installer correctement un climatiseur : c’est-à-dire en garantissant la sécurité des habitants et de la maison, l’efficacité de la climatisation, et les dépenses d’énergie.

    Ce qui suppose que si vous n’êtes pas vous même expert, il vous faudra faire appel à un professionnel avec une attestation de capacité à manipuler le fluide frigorigène. Car rappelons que ce dernier est dangereux et toxique.

    C’est pour cette raison que la mise en service d’une climatisation split est réglementée par la Loi, aussi bien pour des mesures de sécurité que pour la protection de l’environnement (dans le cas contraire, vous vous exposez à une amende allant jusqu’à 7500 €).

    Seules les climatisations monobloc sans recharge frigorigène peuvent être mises en service par des particuliers.

    La garantie de votre climatisation ne sera valable que si celle-ci a été posée par un professionnel habilité.

    Sachez que passer par un pro pour installer votre climatisation vous permettra de bénéficier d’une TVA réduite sur la main-d’œuvre à hauteur de 5,5 % (PAC). Si vous choisissez une pompe à chaleur réversible NF PAC, vous aurez droit à plusieurs aides et subventions, notamment de la part de l’ANAH, ainsi qu’à des Certificats d’Économie d’Énergie.

    Pour trouver un frigoriste ou une entreprise spécialisée dans le chauffage et la climatisation :

    > Label Qualifelec
    > Certification Qualibat
    Certification QSE (Qualité Sécurité Environnement, norme ISO 9001)

    Pour la pose de climatisation par Leroy Merlin, l’enseigne met à votre disposition un configurateur de pose en ligne.

Choisir votre climatiseur

  1. 2
    Avec l’aide de votre installateur, ou en vous rendant directement dans les showrooms des fabricants et revendeurs de climatiseurs et pompes à chaleur, vous pourrez choisir votre climatiseur.

    N’oubliez pas de vous munir de votre bilan thermique . Ce document sera indispensable pour bien choisir votre climatiseur :

    Technologie : climatisation classique, clim réversible, climatiseur réversible inverter, PAC air-air, PAC air-eau
    Format : monobloc, monosplit, multisplit…
    Type d’unité intérieure : mobile, murale, console, plafonnier, cassette, gainable, mixte
    Puissance : en moyenne 1 kW pour 10 m²
    Marque : Airwell, Atlantic Fujitsu, Daikin, Hitachi, LG, Mitsubishi Electric, Olimpia, Toshiba Panasonic, Splendid, Technibel,…
    Prix
    Étiquette énergétique
    Nuisance sonore
    : un modèle <30 dB est considéré silencieux

Trouver le bon emplacement pour votre climatiseur

bon emplacement pour votre climatiseur
  1. 3
    Une fois le climatiseur choisi et le schéma de climatisation de maison réalisé, vous devrez choisir les emplacements des unités.

    Voici quelques règles générales :

    *Emplacement de l’unité extérieur (unité centrale)
    Posée au sol ou sur un support mural (sur des silent blocks ou plots antivibrations)
    Dans un endroit abrité du soleil, du vent et des écoulements d’eau
    Éloignée des fenêtres de chambres (nuisance sonore
    À distance d’au moins 3 m de la limite de propriété
    Sur une surface stable et accessible
    À distance de la terrasse et du coin repas en été
    À distance de la piscine
    *Emplacement des unités intérieures
    Éloignées des sources de chaleur et fenêtres
    Pas trop près des poutres de plafond
    Pas en direction directe du lit ou des visages
    En milieu d’une surface dégagée
    À 2 m environ (un split mural se pose environ 10 cm sous la hauteur de plafond.
    Jamais derrière un meuble

    Il est important lorsque vous choisissez l’emplacement de penser au réseau d’évacuation de la condensation et à l’emplacement des goulottes, pour que le style de votre déco ne soit pas « ruiné » par la tuyauterie.

    Vos unités extérieures et intérieures de climatisation doivent être facilement accessibles pour l’entretien annuel et le nettoyage régulier des filtres.

Il existe des systèmes de climatisation gainable qui se présentent sous forme de cassettes ou plafonniers, avec tuyauterie flexible intégrée sous plafond. Et de simples grilles de soufflage. Ces systèmes sont indiscutablement les plus discrets. Ils sont cependant plutôt réservés au tertiaire et à la climatisation des hôtels.

Dans quelle(s) pièce(s) installer un climatiseur ?

Votre bilan thermique de maison vous mentionnera les pièces et endroits de la maison qui peuvent être climatisées.

En règle générale, la climatisation s’installe dans les pièces de vie :

  • chambres : si vous avez des chambres sous combles, le climatiseur y sera particulièrement apprécié en été
  • salon/salle à manger
  • bureau
  • cuisine (attention, si vous climatisez la cuisine, posez un filtre à graisses pour ne pas risquer de nuire au fonctionnement de la ventilation)

Il est inutile de le placer dans une salle de bain ou vous aurez déjà une VMC pour la ventilation et l’humidité.

Inutile également d’installer la climatisation sous une véranda ou près d’une grande baie vitrée.

Les couloirs auront du mal à garder l'air climatisé, en raison de trop nombreux courants d'air.

Combien de temps faut-il pour installer une climatisation ?

Le temps d’installation d’une climatisation va dépendre du type d’appareil et du nombre de splits, ainsi que de la distance entre les différentes unités et du métrage de raccordement

On compte généralement 1 journée d’installation pour une unité extérieure et une unité intérieure.

Poser un climatiseur sur un balcon

En appartement, l’installation de climatisation suppose de poser l’unité extérieure sur le balcon ou en façade.

Pour cette raison, vous devez obligatoirement avoir l’autorisation de la copropriété avant les travaux. Il pourra vous être demandé une étude préalable.

Assurez-vous que la dalle de balcon supporte le poids de votre unité.

Un système de récupération des condensats doit être prévu pour que l’évacuation de l’eau ne se fasse pas en direction du voisin du dessous.

Vos unités murales mitoyennes devront être équipées de plots antivibrations.

Pose de climatiseur et raccordements frigorifiques

  1. 4
    Vous avez maintenant les emplacements de vos unités.
    Vous devez préparer les surfaces (sol et mur) qui les recevront.

    Installation de l’unité extérieure : au besoin, coulez une dalle de béton pour avoir une surface stable et de niveau, hors-sol en cas d’inondation. On pose généralement les unités extérieures sur des plots anti vibrations. Il est possible de choisir un habillage de climatiseur en PVC, aluminium ou bois.

    Installation d’un climatiseur monobloc (mobile ou d’appoint) : c’est le cas de figure le plus facile, qui permet de faire soi-même l’installation de la climatisation.

    La totalité du circuit se trouve dans la même unité. Si votre bloc est équipé de roulettes, vous pouvez le déplacer à votre convenance. Vous devrez simplement placer le tuyau flexible d’évacuation dans une ouverture de fenêtre (avec un joint prévu à cet effet) ou un trou d’évacuation dans le mur.

    Malgré sa simplicité de fonctionnement, la climatisation mobile demande aussi des précautions d’installation :

    • Les unités doivent être conformes aux normes (CEE/73/23 et CEE/89/336).
    • Elles sont à brancher sur du 230 Volts raccordé à la terre, toute utilisation de multiprise est proscrite
    • Il est conseillé d’installer un disjoncteur magnétique thermique en amont
    • Ne jamais installer un climatiseur dans une pièce humide
    • Laissez votre climatiseur mobile au repos au moins 10 minutes entre chaque redémarrage
    • Videz toujours le bac de récupération des condensats avant de mettre votre climatiseur en route.

    Installation d’un climatiseur multisplit : ce type de climatiseur devra être installé par un professionnel qui mesurera et fera le métrage de gaines, mettra en place la liaison frigorifique et électrique, et l’évacuation des condensats le cas échéant.

    Pour poser un climatiseur mural, il faut :

    1. Fixer le socle ou le châssis de montage au mur
    2. Percer dans le mur un trou et des saignées pour relier l’unité intérieure à l’unité extérieure
    3. Prévoir les évacuations (bac à condensats ou station de relevage)
    4. Raccorder les liaisons frigorifiques par des goulottes de climatisation
    5. Raccorder l’électricité (toujours sur une alimentation unique et dédiée)
    6. Connecter au tableau électrique
    7. Vérifier les liaisons et connexions
    8. Mettre sous pression le gaz ou liquide frigorigène
    9. Faire un test de tirage au vide
    10. Reboucher les trous
    11. Fixer l’unité sur son support


    Installation d’une climatisation réversible : le climatiseur réversible s’installe comme un climatiseur multisplit. Les seules variables sont dans le cas d’une pompe à chaleur réversible, qui suppose des connaissances géothermiques.

Demandez de l'aide à un professionnel pour la pose de votre climatiseur

Installation d’une pompe à chaleur

L’installation d’une pompe à chaleur air-air ou air-eau représente des travaux importants.


Elle comporte la mise en place et le raccordement des unités intérieures hydrauliques et des émetteurs de chaleur (planchers chauffants, ventilo-convecteur, chauffage électrique, radiateurs…), de l’unité extérieure et des liaisons frigorigènes.


Il faut également relier la PAC à vote ballon d’eau chaude sanitaire.

Le module hydraulique s’installe généralement dans le garage, la chaufferie, la buanderie ou encore la cuisine.

Contrairement à la climatisation traditionnelle, l’installation d’une pompe à chaleur réversible air-air (pas air-eau) vous permet de bénéficier d’aides financières de l’état, à la condition de faire appel à un installateur qualifié et certifié.

Tests et mise en service de la climatisation

mise en service de la climatisation
  1. 5
    La phase de test est indispensable après la mise en service d’un climatiseur split, pour vérifier le bon fonctionnement de votre climatisation. Elle est également indispensable pour faire les réglages de climatisation.

    La mise en service d’un climatiseur monobloc ne nécessite pas de tests particuliers.

    Tirage à vide

    Pour fonctionner, le climatiseur réversible doit être vide. Pour cette raison, il faut le purger avec une pompe à vide, ou un tirage à vide (mise sous pression). On parle aussi d’installation au vide.

    1. Raccorder la pompe à vide sur la voie centrale
    2. Raccorder les flexibles à l’installation (microvannes fermées)
    3. Ouvrir la microvanne de la voie centrale et tirer au vide les manifolds, fermer la microvanne, débrancher et retirer la pompe à vide
    4. Raccorder la bouteille de charge sur la voie centrale
    5. Ouvrir la vanne de la bouteille de charge
    6. Introduire une précharge de fluide dans le circuit en ouvrant les by-pass
    7. Refermer les by-pass
    8. Démarrer l’installation, la pression va chuter rapidement
    9. Introduire le réfrigérant par le by-pass
    10. Dès que les premières bulles apparaissent fermer le by-pass
    11. Surveiller l’évolution des pressions ainsi que l’intensité du compresseur
    12. Ajuster la charge par le by-pass pour avoir un sous-refroidissement entre 4 et 7 °C.
    13. Le voyant liquide ne doit presque plus avoir de bulles, la surchauffe et le sous-refroidissement sont corrects, l’intensité compresseur est inférieure à l’intensité nominale


    Charge en fluide frigorifique

    Pour que le climatiseur fonctionne correctement, il faut que sa charge en liquide frigorifique soit bonne. L’excès de fluide tout comme le manque de fluide lui sont néfastes.

    Signes d’un manque de fluide frigorifique :
    Pression basse
    Surchauffe
    température d’aspiration élevée
    Faible puissance frigorifique
    Fonctionnement du compresseur plus long


    Signes d’un excès de fluide frigorifique :
    Pression élevée
    Haute température de refoulement
    Faible puissance frigorifique
    Intensité augmentée du compresseur


    Réglage du détendeur frigorifique

    Afin d’alimenter correctement l’évaporateur en fluide frigorigène, il faut une production frigorifique stable, un refroidissement du compresseur sans risque mécanique, des temps de fonctionnement corrects.

    Dans le cas contraire, le réglage consiste à mettre d’abord le détendeur à la limite du pompage (ouverture, fermeture rapide du détendeur).

    1. Brancher les manomètres à la prise de pression BP
    2. Mettre la sonde du thermomètre en contact avec le tube
    3. Vérifier si le positionnement du bulbe est correct.
    4. La HP doit être la plus stable possible
    5. Ouvrir le détendeur en dévissant de 1/4 de tour (sens antihoraire) jusqu’à obtenir le pompage
    6. Pour supprimer le pompage, on augmente la surchauffe en fermant le détendeur (sens horaire) par 1/4 de tour
    7. Attendre quelques minutes entre chaque modification
    8. Lorsqu’il n’y a plus pompage, l’alimentation de l’évaporateur est réglée


    Si le pompage ne se fait pas, c’est que le détendeur est sous-dimensionné.
    Si le pompage ne s’arrête pas, c’est que le détendeur est surdimensionné.

    Contrôle d’étanchéité d’un circuit frigorifique

    Le contrôle d’étanchéité périodique des climatisations est obligatoire tous les 5 ans, et 2 ans après l’installation.

    L’entretien des climatiseurs dont la puissance est comprise entre 4 et 70 kW est également obligatoire, au moins tous les deux ans (article R. 224-44-3 du Code de l’environnement). Pour les systèmes déjà installés au 1er juillet 2020, le premier entretien devra être effectué au plus tard le 1er juillet 2022.

    Le technicien en charge du contrôle vérifiera l’étanchéité du climatiseur à l’aide d’un détecteur de fuite manuel, sur les raccords et tous les points sensibles. Il devra vous remettre une fiche d’intervention (Cerfa n° 15497) et coller un macaron de contrôle bleu (appareil étanche) ou rouge (appareil avec obligation de réparation des fuites).

    Mise en service de climatisation

    Si vous avez opté pour installer vous-même votre climatisation, vous devrez obligatoirement faire venir un technicien qualifié pour la mettre en service.

    Dans ce cas, avant sa venue, vous devrez avoir :

    • posé l’ensemble des unités
    • réalisé l’ensemble des saignées et perçages
    mis en place les installations électriques et préparé le raccordement
    • scrupuleusement respecté les recommandations du fabricant pour la pose (raccordement d’évacuation des condensats, diamètres de liaisons frigorifiques, vérification de l’écoulement…)

Une visite de contrôle de votre installation est obligatoire 2 ans après la pose, puis tous les 5 ans. Une visite annuelle d’entretien et de maintenance est vivement conseillée.

Réglages et paramétrages de la clim

utilisation de la climatisation (4)
  1. 6
    Dès lors que votre climatiseur est activé et relié au disjoncteur, la mise en route réalisée par le technicien, vous pourrez programmer et paramétrer la climatisation.

    Commencez par régler l’horloge : définissez la date et l’heure.

    Vous devrez ensuite choisir le mode de fonctionnement. Selon la marque et le modèle de votre climatiseur vous aurez plusieurs options : sommeil, turbo, éco, auto, chauffage…

    Le mode chaleur de la climatisation peut prendre un certain temps à démarrer sur un appareil autre qu’une pompe à chaleur. La pièce mettre plusieurs heures à se réchauffer. Généralement, un complément de chauffage est préconisé.

    Si vous préférez le mode manuel, vous devrez régler individuellement la température, ventilation, la déshumidification, et la plage horaire de fonctionnement

    Réglages préconisés : température entre 19 et 24 °C, humidité entre 40 et 60 %, ventilation douce (« soft » ou « low »).

Quel prix pour une installation de climatisation ?

Ici aussi, le type de climatiseur, la surface à climatiser ainsi que l’implantation et les difficultés d’accès vont faire varier le devis pour le coût de l’installation de climatisation.

Les devis présentés par les artisans pour le prix d’une climatisation réversible pose comprise doit inclure :

  • Le prix de l’appareil s’il est fourni par l’entreprise
  • Le prix des accessoires, raccordements, tuyauteries et goulottes
  • La pose de l’unité extérieure et des unités intérieures
  • L’évacuation de la condensation
  • La mise en service et les tests
  • La main-d’œuvre (le prix de pose d’une climatisation réversible sera facturé 55 € de l’heure environ)
  • Les déplacements
  • La dépose de votre ancien système, le cas échéant

Le prix global d’une installation triple splits est de 1400 € (hors appareil)


Le prix d’installation d’une clim réversible est sensiblement le même : autour de 1500 €


Le prix d’installation d’une climatisation multisplits complète peut se chiffrer entre 5000 et 8000 €, incluant la mise en service.


Le prix d’une simple mise en service de climatisation quadrisplit est d’environ 350-450 €

Vous avez un projet de climatisation ?

Trouvez et comparez plusieurs professionnels gratuitement. Déjà plus de 2200 demandes réalisées.