Consommation d’une climatisation réversible en 2024 | Résumé

Suite aux nombres changements en 2023, le prix de l'électricité a explosé. Nous détaillons ici comment et ou regarder sa consommation de clim réversible.

A travers ce guide, découvrez comment réaliser des économies sur votre consommation de climatisation dans votre appartement ou maison.

Consommation d'une climatisation réversible pour une maison

Combien consomme une climatisation réversible ?

La réponse simple est : approximativement entre 500 et 1500 € par an.

MAIS, la consommation de la climatisation en kWh va varier en fonction :

  • du type de climatisation (mono ou multisplit ou mobile, réversible)
  • de la puissance de l’appareil
  • de l’âge et de l’usure de l’appareil
  • de l’entretien 
  • de la classe énergétique de votre climatiseur (meilleure est l’étiquette énergétique, plus basse est la consommation
  • des réglages (plus la température demandée est basse plus la clim consomme)
  • du nombre d’heures de fonctionnement
  • des habitudes d’aération
  • de l’isolation ...
consommation de climatisation (4)

Comment calculer la consommation d'une climatisation réversible ?

Pour calculer votre consommation annuelle d’électricité pour la climatisation, faites cette opération :

(Puissance du compresseur/1 000) X nombre d’heures d’utilisation journalière  X nombre de jours d’utilisation  = consommation de l’appareil en kWh/an
Multipliez par le tarif du kWh (moyenne annuelle) 

Sachant que :

Tarifs électriques 2023 (janvier)

  • 0,21 € du kWh pour un compteur d’une puissance de 3 à 6 kVA
  • 0,23 € du kWh pour un compteur d’une puissance de 9 à 15 kVA.

Source : Engie

Demandez l'aide d'un Chauffagiste pour choisir votre système de climatisation

Prix de la consommation électrique de votre climatisation réversible

La classe de votre système de climatisation réversible (ou étiquette énergie) ) va de A, (appareil très économe, les plus rare), à G (à proscrire) pour les équipements très énergivores.

comment reconnaitre un appareil efficace via une étiquette énergie

Une climatisation réversible A vous coûtera moins cher en électricité… mais pas toujours ! Cela dépendra de sa puissance, de la surface, de votre isolation et de son efficacité/entretien régulier !

Attention, en mode « chauffage », la climatisation réversible est plus gourmande…

Mise en garde ; force est de constater que le COP est un coefficient théorique atteint uniquement dans des conditions optimales de laboratoire de tests ! C’est-à-dire quasiment jamais !

Toutefois notre expérience nous montre qu’à COP égal, la PAC air-air est plus performante qu’une climatisation réversible Inverter. Notre conseil si vous voulez un COP de 3 : choisissez un appareil avec une COP de 4 !

Pour info, un compresseur de climatiseur d’une puissance de 1000 W consomme en théorie 1 kW/h. 


Inutile de surdimensionner ou de sous-dimensionner votre climatisation : elle y perdra en efficacité et consommera davantage d’énergie !

Tarifs moyens en fonction de la puissance du compresseur :

Puissance compresseur

Coût consommation climatisation horaire

Consommation demi-journée 
(4 heures)

Consommation journée
(7 heures)

Consommation annuelle (110 jours de fonctionnement)

Consommation annuelle en mode réversible été+hiver (200 jours de fonctionnement)

1500 W

0,31 €

1,24€

2,17 €

238,7€

434€

2500 W

0,52 €

2,08 €

3,64 €

400,4 €

728 €

4000 W

0,84 €

3,36 €

5,88 €

646,80 €

1176 €

Attention : la climatisation réversible en mode chauffage n’atteindra jamais les performances des autres modes de chauffage ! 


On estime qu’elle produit entre 25 et 50 % du chauffage nécessaire. Il vous faudra un mode de chauffage complémentaire si vous vivez dans une région froide.


La PAC peut subvenir à 70 % des besoins en chauffage d’une maison.

Combien coûte 1 heure de climatisation ?

Le tarif horaire de la consommation d’un climatiseur dépend de la puissance du compresseur (et pas du climatiseur, nous le redisons).

  • Faites le calcul décrit ci-dessus.
  • Ensuite, ajoutez en moyenne 15 % qui correspondent à la consommation du ventilateur et des pompes.
  • Vous obtiendrez le tarif horaire de votre climatisation lorsqu’elle tourne.

Combien de watt par m² climatisation ?

  • En BBC (bâtiment basse consommation) : 65 W/m²
  • Dans une maison respectant la RT2012 : 75 W/m²
  • Dans une maison de moins de 10 ans : 100 W/m²
  • Dans une maison de plus de 10 ans non rénovée : 125 W/m²

Existe-t-il une climatisation basse consommation ?

Le principe de la climatisation basse consommation est de restituer plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Ce qui en soi, est une prouesse.

Seuls les systèmes haut de gamme utilisant les énergies renouvelables permettent cette performance (étiquette énergie A+++).

Sachez par exemple qu’un climatiseur A+++ coûte entre 20 à 50 % d’énergie en moins qu’un climatiseur classe A+ !

En revanche, à l'achat il coûtera au minimum 50% plus cher...

Existe-t-il une climatisation basse consommation

Les financements et aides financières pour la pose d’une climatisation (2023)

Attention lorsque vous ferez vos recherches sur Internet : rares sont les sites dont les informations sont à jour  !


En 2023, la seule aide officielle qui soit attribuable sous conditions aux PAC air-air est le CEE. Le Certificat d’Économie d’Énergie (CEE) ou Prime Énergie 2023.

En revanche, les PAC air-eau et un audit énergétique peuvent bénéficier à la fois de MaPrime Rénov’ si votre projet permet de réaliser au moins 35 % d’économie d’énergie et du CEE. 

Pour tous renseignements sur les aides financières climatisation 2023 : France Rénov', le nouveau guichet unique sur les aides à la rénovation énergétique.


Ou directement sur notre page dédiée : subvention climatisation

Comment baisser la consommation de la climatisation réversible ?

  • Ne demandez pas l’impossible à votre clim. Pas plus de 5° d’écart entre la température intérieure et extérieure. 
  • En période nocturne, arrêter la climatisation permet de dormir les fenêtres ouvertes et ainsi aérer la chambre.
  • Les moteurs de ventilation consomment presque autant que la climatisation elle-même : réduisez leur vitesse, nul besoin d’un cyclone à l’intérieur de votre logement !
  • Utilisez le free cooling : utilisez l’énergie gratuite en refroidissant votre maison avec un système de CTA (surventilation intégrée au bâti). Demandez conseil à votre architecte ou frigoriste.
  • Fermez les portes et fenêtres quand la climatisation fonctionne ! 
  • Réduisez le fonctionnement des appareils électriques qui produisent de la chaleur : ordinateurs, lampes halogènes…
  • Évitez le fonctionnement de la clim en montagnes russes : ne lui demandez pas de passer de 28 degrés à 15 degrés. Mieux vaut maintenir un effort stable et régulier, entre 25 et 26 °C toute la journée.
  • Nettoyez et changez régulièrement vos filtres
  • L’isolation de votre logement est primordiale 
  • Lorsque vous n’utilisez pas votre climatiseur, débranchez-le. Le mode veille continue de consommer de l’énergie.
  • Choisissez le bon emplacement pour vos unités intérieures : en hauteur, hors courant d’air, pas en plein soleil ou en face d’une baie vitrée, pas dissimulé derrière un meuble haut.
  • Un dysfonctionnement de votre appareil, du par exemple à un manque de fluide frigorigène, peut également augmenter votre consommation. Contactez votre installateur au moindre signe de faiblesse, de fuite, de surchauffe ou de mauvais état.

Vous avez un projet de climatisation ?

Trouvez et comparez plusieurs professionnels gratuitement et sans engagement.